Est-il toujours temps

De plonger dans cette vie

A cœur éperdu

 (051, 24/10/2019)


Elles sont bien loin

Les grosses crises de larmes

J’ai donc fait mon deuil

(052, 25/10/2019)


Ourdir un moyen

D’éveiller tes sentiments

Te voir me sourire

(053, 26/10/2019)


La grande sagesse

Ne survient pas avec l’âge

Elle se conquiert

 (054, 27/10/2019)


La voûte pierreuse

De ce château en ruines

M’a porté au rêve

Me voici seigneur des lieux

Propulsé au Moyen Âge

(055, , 28/10/2019)


Bourreau de travail

Stakhanoviste des lettres

Comme je t’envie

(056, 29/10/2019)


Chère Floriane

Tes mots subtils me ravissent

Merci d’exister

(057, 30/10/2019)


Antédiluviennes

Cultures orientales

Étranges et belles

Curieuses et diverses

Immémoriaux trésors

 (058, Tanka, 30/10/2019)


De l’antique ville

Dans mes rêves seulement

J’ai vu les vestiges

(059, 31/10/2019)


Sur mon moi peureux

Jette un soupçon de chaleur

Et je m’ouvrirai

Et je serai volubile

Et même presque enchanteur

(060, 25/11/2019)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *