Rêver à plaisir

Dans un lit fait au carré

Dormir tout mon soûl

Dormir douze heures entières

Faire le tour du cadran

(091, 12/01/2020)


Hélas nos virées

Ne sont plus que souvenirs

Choses du passé

Fini les longues balades

Où tu me tenais la main

(092, 13/01/2020)


Notre si bel astre

Lune des beaux ciels nocturnes

Tu es là pour nous

Diamantin satellite

Tu nous élargis l’esprit

(093, 14/01/2020)


Les faibles mourront

Dans ce désert social

Où Macron gouverne

L’humanité c’est fini

Que l’oligarchie triomphe

(094, 15/01/2020)


L’habile poète

Va bientôt me commenter

Validera-t-il

Mes quelques balbutiants

Haïkus improvisés

(095, 16/01/2020)


Habile hâbleur

Menteur expérimenté

Tes viles réformes

Elles nuiront au futur

Sauf à tes riches amis

(096, 16/01/2020)


Comme je voudrais

Te faire un accueil princier

Donc digne de toi

Et t’offrir le meilleur vin

Mais je suis un indigent

(097, 17/01/2020)


Cape de satin

Virevolte autour de toi

Enchante tes pas

(098, 18/01/2020)


Si doux sous mes doigts

Le satin de ta peau nue

Caresse mon cœur

(099, 18/01/2020)


Comme je voudrais

Mais j’ai peur de t’effarer

Caresser ta joue

Puis te prendre dans mes bras

Et te serrer contre moi

(100, 19/01/2020)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *